La tarification progressive de l’énergie : une ambition française en berne ?

26 août 2013 – Alors que le Président François Hollande proposait, avant son élection, une tarification progressive de l’électricité et du gaz, les augmentations successives de l’électricité le font mentir.

L’engagement de François Hollande

L’engagement électoral n°42 se voulait rassurant : adopter une tarification progressive de l’électricité, du gaz et de l’eau, afin de permettre à tous les français un accès égal. Pourtant, si le prix du gaz a légèrement diminué en moyenne cette année, celui de l’électricité connaît et connaîtra en 2014 et 2015 les plus fortes hausses depuis dix ans. Les français ont en effet assisté à une première hausse du tarif réglementé de l'électricité de 5% et prévoit deux autres hausses du même montant en août 2014 et aoput 2015.

Les consommateurs restent en situation de précarité énergétique

La promesse faite aux 8 millions de français en situation énergétique précaire ne sera pas honorée. Après l'augmentation du tarif du gaz de 69% entre janvier 2005 et janvier 2012, les français voyaient surement dans cet engagement une lueur d'espoir.

Il existe heureusement d’autres moyens pour voir sa facture baisser comme souscrire chez des fournisseurs de gaz naturel et d’électricité moins chers comme Direct Energie ou eni.