Le concept

Le concept en résumé

Définition

La tarification progressive de l’énergie est une idée simple : il s’agit de faire payer plus cher le prix du kWh d’électricité et/ou de gaz aux gros consommateurs qu’aux petits, afin de décourager les grosses consommations. Il en résulte un double avantage environnemental (encouragement des économies d’énergie) et social (faire subventionner les petits consommateurs par les plus gros, souvent plus aisés, et lutter contre la précarité énergétique en baissant le prix des premiers kWh consommés).

En savoir plus

Historique à l’international

A l’international, la tarification progressive de l’énergie est née dans les années 1970 avec le choc pétrolier. Ce sont les contextes de crise énergétique qui ont été propices à l’émergence de la tarification progressive de l’énergie en Californie et en Italie : elle s’insérait dans un ensemble de mesures destinés à maîtriser la consommation d’énergie dans un contexte international difficile.

En savoir plus

Historique en France

En France, la proposition d’une tarification progressive de l’énergie émerge du débat politique autour des questions d’environnement et de précarité énergétique. Elle fait son apparition dans les programmes politiques de François Hollande et d’Eva Joly, candidats aux élections présidentielles de mai 2012. Le processus politique est enclenché pour une adoption de la tarification progressive de l’énergie au dernier trimestre 2012.

En savoir plus

Avantages

Au niveau environnemental, la tarification progressive de l’énergie est un outil d’encouragement aux économies d’énergie, car chaque kWh d’électricité ou de gaz non consommé se traduit en économies plus importantes qu’au préalable.

Au niveau social, le besoin de base de consommation des premiers kWh d’électricité et de gaz est plus facilement couvert grâce à des prix plus bas. La tarification progressive de l’énergie est donc aussi conçue comme un moyen de lutte contre la précarité énergétique.

Au niveau économique, la maîtrise de la consommation d’énergie encouragée par la tarification progressive de l’énergie doit permettre :

  • de réduire le besoin en investissement dans des capacités de production d’électricité ;
  • de réduire le besoin en importation de gaz naturel.

En savoir plus

Inconvénients

Toutefois, la tarification progressive de l’énergie présente plusieurs inconvénients :

  • complexité : la grille tarifaire devient difficilement compréhensible par les consommateurs, déroutés par tant de critères venant interférer dans le prix du kWh.
  • difficultés pratiques et coûts supplémentaires : fournisseurs et gestionnaires de réseau doivent faire face à des difficultés pratiques (ex : surveillance du nombre d’occupants dans le logement, mesure de la tranche de consommation en l’absence de compteurs intelligents…).

En savoir plus